Du sel et/ou des electrolytes pour votre cheval ?

Du sel et/ou des electrolytes pour votre cheval ? Par le Dr David Marlin

 

Les principaux electrolytes sont les suivants : sodium (Na), potassium (K), chloride (Cl), Calcium (Ca) and Magnesium (Mg).

Le sel est un mélange de deux electrolytes (Sodium et Chloride, formule chimique NaCi)

Les electrolytes sont nécessaires pour presque toutes les fonctions du corps, notamment la soif et l’hydratation, la fonction nerveuse, la digestion et la contraction des muscles.

Les signes suivants peuvent indiquer un manque ou un déséquilibre electrolytique :

  • Cheval qui boit moins
  • Mauvaises performances
  • Récupération difficile après l’exercice
  • Problèmes musculaires (notamment coups de sang)
  • Cheval qui transpire moins
  • Augmentation du risque de fracture
  • « Hoquet» ou synchronous diaphragmatic flutter (SDF).

(Le “hoquet” se constate le plus souvent en endurance mais peut arriver à n’importe quel cheval, plus particulièrement les chevaux de grand gabarit et les chevaux travaillant dur lorsqu’il fait chaud, comme les chevaux de course, de dressage, de CSO ou de CCE…)

Les problèmes liés aux electrolytes tendent à survenir le plus souvent entre mai et octobre, car les reins peuvent généralement compenser un manque ou un déséquilibre durant quelques mois.

 

Les chevaux ne peuvent pas fabriquer d’electrolytes et doivent les recevoir par le biais de l’alimentation. Les electrolytes qui sont mangées ou bus peuvent être évacuées directement par les excréments (tous ne sont pas retenus)  ou absorbés par le corps. Les electrolytes sont perdus au quotidien dans l’urine et la transpiration.

Les aliments des chevaux (herbe, foin, enrubannés, céréales etc…) contiennent beaucoup de potassium et peu de sodium.

Quasiment tous les chevaux ont besoin de sel en plus. Pour un cheval de 500kgs, une cuillérée de 25ml de sel de table ordinaire par jour suffit généralement.

Pour les chevaux au travail, prévoir en plus du sel un mélange d’électrolytes complet et équilibré selon l’intensité du travail et la chaleur.

Les chevaux doivent recevoir la même quantité CHAQUE JOUR dans l’ALIMENTATION, pas seulement les jours de travail plus soutenu ou de grosse chaleur, ni quelques jours avant une compétition. Les reins estiment les besoins et évacuent les excès dans les urines.

Les pierres à sel ne sont pas un moyen fiable d’apporter du sel aux chevaux. Les études démontrent que les chevaux ne sont PAS capables de réguler leur apport par les pierres à sel.

Pure Plus Electrolytes : https://www.purefeedfrance.com/e-boutique/complements-alimentaires/pure-electrolytes/

 

Par le Dr David Marlin, consultant nutritionnel The Pure Feed Company (traduit de l’anglais)